Jetons l’encre ! Mai 2022 [Récap’ #8]

Le mois de mai a été un peu compliqué pour ma part. Avec un passage à vide qui a duré la bonne partie du mois, et dont je me remets gentiment. Une addiction découverte pour le jeu Deep Rock Galactic, sur lequel j’ai passé plus de 100 heures en à peine à mois. Mon rythme de lecture en a donc légèrement pâti.

J’ai également pris la décision de repasser sur 2 billets (chroniques) par semaine plutôt que 3 (qui était un rythme adopté suite à une phase de lecture prolifique). Donc, nous aurons rendez-vous les lundis, les jeudis (chronique UHL) et 1-2x par mois le samedi (pour les articles « extra » tels que celui que vous êtes entrain de lire), toujours à 8h00 !

Enfin, Plongeons dans le vif du sujet !

Les lectures du mois

La situation que je décrivais en début de billet s’est ressentie dans mes stats un peu à la baisse (mais toujours bonnes ! puis ce n’est pas un concours) avec 8 titres lus pour un total de 1’743 pages.

Un mois composé quasi-exclusivement de titres SF (75%), avec 25% de lectures catégorisées en Fantastique. Toujours moit-moit entre romans et novellas. Je n’ai lu qu’en français, traduit d’autres langues à l’exception d’un titre d’origine francophone. Finalement, j’ai débuté une nouvelle série, Les Voyageurs, après son premier tome l’Espace d’un An.

Reprenons ce que j’ai lu et ai pensé de mes lectures :

24 vues du Mont Fuji, par Hokusai : Une novella assez particulière et intéressante bien que trop peu approfondie à mon goût. Une magnifique déambulation onirique cependant. Lien vers ma chronique.

Le sultan des nuages : C’est une novella qui m’a laissé des sentiments très partagés. Personnages et intrigues pas top, mais un magnifique sense of wonder. Lien vers ma chronique.

Cœurs vides : Second SP reçu de la part de Actes Sud Exofictions, j’ai adoré Coeurs vides. Plein de réflexions intéressantes sur notre société et notre futur. Par contre, un rythme assez lent et une histoire assez sombre qui ne pourraient pas convenir à tous. Lien vers ma chronique.

Issa Elohim : J’ai adoré Issa Elohim, d’autant plus que je l’ai lu à un moment dont le propos faisait partie de mon paysage à ce moment là. Peut-être plus intéressant que le propos, c’est de voir les nombreux actes de lectures des différents lecteurs. Lien vers ma chronique.

La barrière Santaroga : C’est une lecture que j’ai beaucoup appréciée. Thématiques intéressantes et développées, dans un roman simple à aborder et à lire. Lien vers ma chronique.

Sans nouvelles de Gurb : Un condensé de décalé, de désopilance et de burlesque, légèrement satirique. Simple, drôle, ça fait du bien ! Lien vers ma chronique.

La ballade de Black Tom : Sans avoir toutes les références lovecraftiennes qui ont probablement impacté ma perception, j’ai adoré le cadre de cette New York des années 20, jazzy, en pleine expansion. Lien vers ma chronique.

L’Espace d’un An : Coup de cœur tendre et ténu pour ma lecture. C’est un roman positif, bienveillant, humain simplement. Et c’est ce que j’avais besoin de lire dans cette période un peu creuse. (Chronique à venir le 06/06)

Les ajouts à la PAL

Je pensais avoir bien géré ma PAL ce mois-ci, avec 2 SP de la part d’Albin Michel Imaginaire (Quitter les monts d’automne, L’architecte de la vengeance), 5 achats (Un cantique pour Leibowitz, Hors-série UHL 2021, la trilogie Spin, le premier tome de Journal d’un AssaSynth et l’Espace d’un An), ainsi que ma réception Kube (Dans la toile du temps).

Il a fallu attendre les dernières minutes du mois, le 31 mai à 17h00 pour que je parte en roue libre. A la base, je devais aller chercher un bouquin à la librairie pour ma maman, j’en suis ressortie avec 4 titres pour moi : Sous la lune brisée, Le paradoxe de Fermi, Rêves de Machines et Sorrowland (en VO). Donc, une addition de 12 titres à une PAL déjà débordante.

Ce qui fait peur, c’est que juin ne va pas contribuer à la réduire comme j’ai déjà 6 titres qui feront faire leur apparition dans ma PAL, sans compter le reste. J’espère tout de même pouvoir calmer un peu le jeu. Note : Je finalise mon article le 3 juin, et j’ai déjà une nouvelle addition à ma PAL. Send help !

Etat final : 95 (+5)

Les ajouts à la wishlist

Malgré deux ajouts, la wishlist baisse un poil (38 titres), en raisons d’achats de titres souhaités. Ce mois-ci, c’est les blogopotes qui contribuent à me donner envie pour les titres suivants :

  • Les machines fantômes – Olivier Paquet. Ce titre rejoint la wishlist suite à la recommandation et l’avis du Maki.
  • Keiko, tome 1 : Dark Run – Mike Brooks. La chronique de Sometimes m’a bien motivée, parce que ça semble être fun et rythmé. Ca pourrait me plaire.

Le point défi

Quant au défi de l’imaginaire, j’ai ce mois-ci validé 3 catégories. Soit 23/42. J’ai validé les catégories suivantes :


En conclusion, mai fût un mois un peu compliqué. Cependant, juin s’annonce sur de meilleures augures (bien que toujours autant chargé dans mon planning personnel). Je garde tout même un sentiment global positif quant à mes les lectures.

Et vous ? A quoi a ressemblé votre mois de lectures de mai? De jolies découvertes à partager ? Des recommandations ?

Je lève l’ancre et vogue vers mes lectures de juin, tout en vous souhaitant de belles lectures et découvertes pour ce mois. Prenez soin de vous.

Bien affectueusement, Elwyn

7 réflexions sur “Jetons l’encre ! Mai 2022 [Récap’ #8]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s