Acadie- Dave Hutchinson [#UHL 20]

Une fois n’est pas coutume, j’ai l’impression d’être un peu à contrecourant sur les avis globaux des UHL. Si beaucoup des retours que j’ai lu sur Acadie étaient plutôt mitigés, le texte m’a personnellement offert un joli voyage au twist surprenant.

Vous pardonnerez la chronique un peu courte, mais entre la chaleur qui fait fondre mon cerveau, et le caractère court du texte, je préfère ne pas trop en dire.

Acadie

Auteur : Dave Hutchinson (Traduction de Mathieu Prioux)

Paru aux Éditions Le Bélial dans la collection Une Heure Lumière en août 2019. VO parue en 2017.

Pages : 106

4ème de couverture

Il y a la Colonie, une constellation d’habitats spatiaux cachée au sein d’un système stellaire isolé et sans intérêt. Et puis il y a Duke, le Président de ladite Colonie, élu au poste car il était précisément le type qui le désirait le moins. Essentiellement honorifique, le job s’avère toutefois offrir certains avantages. En temps normal… Car voilà qu’une sonde terrienne franchit les limites du système. La pire des nouvelles au regard des membres de la Colonies, eux qui, sous la houlette d’Isabel Potter, généticienne de légende, ont élaboré une utopie contrainte de fuir l’autorité du Berceau depuis plus de cinq siècles. Or, en ce qui concerne le viol des strictes lois bioéthiques terriennes, il n’existe aucune prescription, et la Colonie n’encourt rien moins que l’annihilation. Sauf à ce que Duke, contre toute attente, ne se révèle l’homme de la situation…


Le schéma narratif d’Acadie est plutôt classique : une femme ayant commis des délits impardonnables se voit contrainte de fuir la terre mais reste pourchassée, des siècles durant, par les autorités terriennes et ce même aux confins de toute galaxie. Mais ce n’est pas l’histoire de cette dernière, Isabel Potter, qui est vraiment au centre de ce récit. C’est celle de Duke, citoyen lambda qui s’est retrouvé sous la houlette de cette femme un peu malgré lui.

Duke est le Président de la Colonie, « une constellation d’habitats spatiaux cachée au sein d’un système stellaire isolé et sans intérêt ». C’est une fonction à laquelle il ne voulait pas accéder, mais qui n’implique pas non plus de grandes responsabilités dans la mesure où la Colonie mène une vie simple et sans danger, rappelez-vous qu’ils sont cachés. Enfin, ça c’est jusqu’au jour où un vaisseau traverse leur ligne de défense…

Acadie est narrée à la première personne, par Duke. Ce dernier conte la vie sur la Colonie et ce qu’il a fait pour en arriver là. Son histoire est ponctuée d’un humour mordant et cynique comme je les aime qui m’a aussi permis de me plonger un peu plus dans le récit.

Mais surtout, au travers de la centaine de pages qui composent cette novella, Dave Hutchinson offre une réflexion marquée sur les thématiques de transhumanismes et de bioéthique, thématiques qui sont tout particulièrement importantes à notre époque, à mon sens. Le propos est renforcé par le twist final auquel je ne m’attendais pas mais qui m’a arraché un cri de ravissement et une surprise mêlée de joie.

En résumé : Dave Hutchison offre un voyage cynique et mordant, mais qui surtout fait réfléchir. Je recommande cette lecture !

Citations choisies :

Les mots Beaucoup mieux que ça étaient peints sur le flanc du remorqueur en Comic Sans, et c’était le moindre de ses défauts.

Voilà ce qui arrive quand une bande de fans de Tolkien reçoit pouvoir de vie et de mort sur un système planétaire tout entier, et j’ai beaucoup de mal à apprécier leur excentricité à sa juste valeur, faute d’appartenir à la bonne génération.

J’ai protesté : « Je suis avocat. Qu’est-ce que vous attendez d’un juriste ? »
Elle a écarquillé les yeux et s’est pourléché les babines : « Je n’avais encore jamais mangé d’avocat. »


Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Défi 2022

Cette lecture ne s’inscrit pas dans mon défi 2022, ayant déjà validé toutes les catégories auxquelles elle peut appartenir. Voici la catégorie identifiée.

  • Catégorie 39 : Votre nom et celui de l’auteur commencent par la même lettre 

Avec cette lecture, je participe aux challenges estivaux du Summer of the Short Stories et Summer Star Wars

6 réflexions sur “Acadie- Dave Hutchinson [#UHL 20]

  1. Ping : Acadie – Dave Hutchinson | OmbreBones

  2. Ping : Acadie – Dave Hutchinson | Le culte d'Apophis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s